Comment arrêter la caféine sans sevrage

how to quit caffeine without withdrawal

Introduction


La caféine est la substance psychoactive la plus utilisée au monde.

1 Beaucoup de gens ne pensent pas vraiment à jeter leur tasse de café du matin. Le café a bon goût et peut vous faire du bien en augmentant votre énergie et votre humeur. Nous sommes nombreux à dépendre de la caféine pour bien commencer nos journées. Mais est-ce un rituel idéal pour la santé ?


Que se passe-t-il exactement lorsque nous buvons notre boisson caféinée préférée ? Et la caféine est-elle bonne ou mauvaise pour vous ? Dans cet article, nous allons aborder de nombreux sujets liés à la caféine. Cependant, nous nous concentrerons principalement sur les effets de la caféine sur la santé et sur la manière d’arrêter la caféine sans sevrage. Alerte spoiler, la caféine peut être bonne avec modération, mais il existe de nombreuses alternatives plus saines.


Comment fonctionne la caféine ?


Avant de nous pencher sur les effets négatifs de la caféine et sur les raisons pour lesquelles nous pensons que vous devriez choisir des alternatives plus saines, nous souhaitons discuter de la manière dont la caféine provoque ses effets. Avant tout, la caféine est ce qu’on appelle un stimulant du système nerveux central. Cela signifie essentiellement que la caféine a un effet stimulant sur notre système nerveux.


Cela fonctionne grâce à un produit chimique présent dans notre corps appelé adénosine. La caféine se lie aux récepteurs de l'adénosine dans notre cerveau. Lorsque cela se produit, l’adénosine est incapable de se lier à ces récepteurs. L'adénosine se lie généralement à ses récepteurs et augmente la relaxation et la somnolence. Parce que la caféine ne permet pas à l’adénosine de s’attacher et d’activer ses récepteurs, elle réduit la somnolence grâce à ce mécanisme.


Ce n’est pas le processus le plus sain, surtout au quotidien. Vous souhaitez que votre activité d’adénosine augmente au fil de la journée, pour être plus forte le soir. C’est l’un des nombreux processus que le corps utilise pour réguler son rythme circadien. Si vous bloquez continuellement la liaison de l’adénosine, vous aurez du mal à dormir la nuit.


C’est également pourquoi il est très important de réduire au moins votre consommation de caféine à une certaine heure chaque jour. Pour la plupart des gens, réduire la caféine avant midi est efficace. Si vous buvez de la caféine bien après cette heure, il est très probable que vous affectiez négativement votre sommeil.


Effets négatifs de la caféine


La vérité sur la caféine est que, même si elle est sans danger avec modération, sa consommation régulière peut avoir des effets négatifs sur la santé. Par exemple, la caféine augmente la sécrétion de cortisol.

2 Le cortisol est une hormone que votre corps libère en réponse au stress. Cela signifie que la caféine augmente votre réaction au stress et peut par conséquent augmenter l’anxiété.


Tout comme la caféine, le cortisol est bon avec modération et essentiel à la vie. Sans cortisol, votre corps et votre esprit n’auraient aucune envie de se réveiller et de démarrer le matin. Les niveaux de cortisol dans notre corps sont de nature normale et cyclique. Ce que nous voulons cependant éviter, c’est de rompre ce cycle avec des périodes prolongées d’augmentation du cortisol. Boire trop de caféine, ou trop régulièrement, pourrait éventuellement élever le cortisol à des niveaux malsains.


En plus de l’augmentation de la production de cortisol, la caféine a également un effet négatif sur le sommeil, comme indiqué précédemment dans notre « Comment fonctionne la caféine ? » section. Nous écrirons prochainement quelques articles sur le sommeil, autant dire qu’il est crucial pour une bonne santé globale.


Réduire la quantité ou la fréquence de consommation de caféine peut atténuer certains de ces effets négatifs. Cependant, aujourd’hui, nous voulons nous concentrer sur la façon d’arrêter la caféine et d’éviter ces effets secondaires négatifs. Nous passerons en revue plusieurs techniques qui vous aideront à réduire votre dépendance à la caféine et même à la remplacer par des options beaucoup plus saines qui amélioreront votre santé.


Commencer par comprendre votre propre consommation


Si nous voulons savoir comment arrêter la caféine sans sevrage , nous voulons examiner notre consommation actuelle de caféine et élaborer un plan d'action. Faites un audit de toute la caféine que vous consommez quotidiennement et hebdomadairement. Alors que la plupart des gens pensent immédiatement au café et aux boissons énergisantes, il existe également d’autres sources de caféine à surveiller. Gardez à l’esprit que de nombreux thés, sodas, bonbons et aliments et boissons aromatisés au café contiennent également des niveaux importants de caféine.


Une fois que vous avez dressé une liste de votre consommation régulière de caféine, additionnez la quantité de caféine que vous consommez habituellement par jour. Vous pouvez trouver ici les quantités exactes de caféine contenues dans plusieurs aliments et boissons. Lorsque vous déterminez votre consommation quotidienne de caféine, il est temps de faire un petit calcul.


L’objectif ici est d’arriver à 0 mg de caféine en 4 semaines, quel que soit le point de départ. En réduisant votre consommation de caféine de 20 % par semaine, vous pourrez arrêter de fumer d’ici la fin du mois ! Par exemple, si votre consommation totale de caféine s'élève à 300 mg, voici votre programme de réduction et ce que vous pouvez vous attendre à ressentir.


Comment arrêter la caféine sans sevrage


Réduire progressivement la caféine – Exemple 300 mg/jour


Semaine 1 : 225 mg de caféine par jour


Ce sera la première semaine où vous réduisez votre consommation. Vous remarquerez peut-être des envies supplémentaires de caféine pendant cette période, car votre corps est habitué à maintenir un équilibre. Résistez à ces envies et assurez-vous plutôt d’obtenir tout ce dont vous avez besoin pour votre santé et votre énergie en général. Nous vous recommandons fortement d'essayer notre mélange Myco-Rise tout au long de ce voyage. Il combine de l'extrait de cacao, de la théobromine, de l'extrait de champignon crinière de lion et du cordyceps pour vous donner l'énergie dont vous avez besoin sans crash ni sommeil interrompu.


Une autre bonne recommandation est de vous assurer de manger des aliments naturels entiers, de rester hydraté et de faire de l’exercice. Bien qu’aucune de ces approches ne soit spécifique à la caféine, ce sont toutes des pratiques saines qui augmenteront votre énergie et votre santé globale. Une autre excellente option serait d’utiliser notre spray nasal NAD.


Semaine 2 : 150 mg de caféine par jour


Vous avez réussi votre première semaine, beau travail ! Pour de nombreuses personnes, ce sera une étape difficile, mais enrichissante, dans leur parcours sans caféine. Puisque vous commencez à mi-chemin, vous pouvez commencer à ressentir de légers symptômes de faible teneur en caféine. Même si nous avançons très lentement avec ce protocole, ceux qui sont sensibles aux effets de la caféine, ou qui en consomment beaucoup et/ou depuis longtemps, des symptômes peuvent survenir.


Il est important de respecter le régime et de continuer à préserver votre santé globale pendant cette période. Votre sommeil devrait commencer à s'améliorer à mesure que vos niveaux de caféine diminuent et que votre adénosine est capable de se lier à ses récepteurs.


Semaine 3 : 75 mg de caféine par jour


À ce stade du jeu, les effets secondaires de la caféine devraient largement s’atténuer. Cependant, certains des effets négatifs du sevrage peuvent commencer à apparaître. Ne soyez pas surpris si vous commencez à avoir des maux de tête ou de l'anxiété à ce stade du jeu. Ces symptômes de sevrage ne sont que temporaires et valent la peine d’être résolus.


Il peut être utile d’ajouter du CBD au régime cette semaine. Des études ont démontré que le CBD est un remède prometteur pour le sevrage de nombreux médicaments. Cela peut être très utile pour lutter contre les dépendances et pour réduire les effets de l’arrêt du tabac, des opiacés, de la caféine et bien plus encore. Notre teinture Elevate serait une excellente option pour soulager les symptômes toute la journée et est idéale pour améliorer l’humeur.


Semaine 4 : 0 mg de caféine par jour


Lorsque vous arriverez à votre quatrième semaine, vous tomberez à 0 mg de caféine. Toutefois, cela ne signifie pas que vous n’avez plus de caféine dans votre organisme. La demi-vie de la caféine est d'environ 5 heures, selon les individus. Il faut 5 demi-vies pour éliminer un médicament de votre système. Il faut donc environ 25 heures pour éliminer le reste de la caféine.


Tu es libre!


Une fois que vous ne consommez plus de caféine, vous n’êtes pas nécessairement tiré d’affaire en ce qui concerne les symptômes. Le temps nécessaire à votre cerveau pour récupérer et revenir à son état antérieur dépend de la durée et de l’intensité de votre utilisation. Certaines personnes pourraient ne pas retrouver leur état normal avant quelques semaines. Les symptômes persistants les plus courants sont généralement des difficultés de concentration, un faible niveau d’énergie et parfois des maux de tête.


Pendant cette période, il est très important que vous continuiez à rester hydraté, à bien manger et à faire de l’exercice régulièrement. Bien que les scientifiques n'aient pas déterminé le temps exact qu'il faut à votre cerveau pour se remettre de la caféine, deux semaines est une estimation assez sûre. Nous parlons de deux semaines passées au cours desquelles vous n’avez consommé aucune caféine. Ainsi, votre semaine 4 dans ce protocole compterait comme la semaine 1 à cet égard. Sept jours après avoir terminé cette consommation, nous nous attendons à ce que votre cerveau se soit remis de sa consommation régulière de caféine.


Après avoir terminé avec succès votre réduction de caféine, il est important que vous vous concentriez sur la régénération de votre niveau d’énergie de manière saine. Continuer à consommer les bons champignons et herbes peut être d’un grand secours pendant ce processus. Les aliments entiers peu transformés sont fortement recommandés.



  1. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/9889511/
  2. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2249754/#:~:text=In%20the%20present%20study%2C%20caffeine,prolonged%20effect%20in%20the%20men .
  3. https://www.caffeineinformer.com/the-caffeine-database
  4. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11283304/
  5. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20164566/#:~:text=Abstract,cells%20of%20all%20brain%20areas .

En lire plus

caffeine vs theobromine

Laisser un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.